Dhacdooyin ma hadho reeb ah oo degankeena soo maray

 

Dhacdooyin ma hadho reeb ah oo dadkeeno ka dhoohan yihiin

L’Éthiopie moderne en quelques dates

1—1886 le roi du Choa, Ménélik, et Taitu fondent Addis-Abeba

2—1887 Ménélik occupe Harar et en nomme le ras Makonnen gouverneur

3—1888-1891 Arthur Rimbaud à Harar

4—1889 Ménélik II empereur

5—1896 victoire éthiopienne d’Adoua contre les Italiens

6—1897-1902 construction du chemin de fer éthiopien de Djibouti à Diré Daoua

7—1913 date officielle de la mort de Ménélik

8—1916 le successeur de Ménélik, Lidj Yasou, est renversé

9—1917 le chemin de fer éthiopien atteint Addis-Abeba

10–1924 voyage du ras Tafari en Europe et à Jérusalem ;
l’Éthiopie entre à la Société des Nations

11—1930 couronnement impérial de Hailé Sélassié Ier

12.1935 Mussolini lance ses troupes contre l’Éthiopie

13—1936 début de l’occupation italienne

14—1941 restauration de Hailé Sélassié sur son trône

15—1974 Hailé Sélassié est renversé par une révolution
qui confie le pouvoir au Derg (Comité)

16—1991 fin de la dictature de Mengistu Hailé Mariam

Les Arméniens en Éthiopie

Vers 1875 premiers éléments arméniens à Harar ; Boghos Markarian et Dikran Ebeyan passent du service de l’empereur Yohannès à celui de Ménélik, roi du Choa

17–1887 Sarkis Terzian entre au service du ras Makonnen ; il devient par la suite un important fournisseur d’armes de Ménélik

18—1894-1896 grands massacres d’Arméniens en Turquie ; de nouvelles familles s’installent à Harar où résident une cinquantaine d’Arméniens

19—1909 massacres d’Adana

20—1913 ouverture d’un cimetière arménien à Addis-Abeba

21–1915 début du génocide des Arméniens de l’Empire ottoman ; seconde phase de l’immigration arménienne en Éthiopie

22—1924 arrivée de la Fanfare royale des Quarante Enfants en Éthiopie

23—1930 inauguration de l’église arménienne d’Addis-Abeba ; la communauté compte environ 1200 membres

24—1935 inauguration de l’École nationale arménienne Kévorkoff d’Addis-Abeba

25—1936-1941 la communauté est affaiblie par de nombreux départs et expulsions ordonnés par les Italiens

26—1941-1974 la communauté retrouve son effectif et connaît une période de prospérité

27—1974-1991 sous le régime du Derg, les biens des Arméniens sont nationalisés, beaucoup choisissent l’exil (Canada, États-Unis, Europe, Australie)

28—1991 à nos jours réduite à une peau de chagrin, la communauté arménienne continue d’exister grâce aux efforts de ses membres pour sauvegarder et faire vivre son patrimoine

Fiiro Gaar ah.

Ninka la yidha Zarkis Terzian sidaa ka muuqata Qoraalka wuxuu ah ninkii hubka dhulka Muslimiinta lagu qabsaday u keeni jiray Minelik wuxuu badhaasab ka noqday magaalooyinka Biya-Qaboobe,iyo Jaldeesa ee ku yaal Gobolka Sitti,waa ninkii Burburshay masjidka Jaamica ah ee magaalada qadimiga ah ee Harrar una badalay ila maanta meel Kaniisad ah Sidoo kale waxaa la sheega waa ninkii baxshay amarkii lagu dilay Ugaas Roobleh Cabdillaahi oo ah Ugaaskii beesha ciise oo lagu daldalay magaalada Harar ka dib marki lagu soo eedeeyey in u lug kulahaa dad Talyaani ahaa oo lagu sheegey in ay ahaayeen dalxiisayaal oo ciise ku laayey duleedka magaalada jaldeesa oo waaga ahayd xarunti looga talin jirey beesha ciise Ugaaskana u ahayd xarun waaga ma jiin magaalooyinka Dire-dhaba iyo Djibouti midkoodna.

Gefällt mirWeitere Reaktionen anzeigen

Kommentieren