Shacabka reer Sitti waxay mudan yihiin in u xukumo nin aan Ina Iley ahayn

 

DJIBOUTI, Le 14 Juillet  (XerNews) — Il ne fait aucun doute que la population de la somalie de l’Éthiopie (kilil5) a le pire gouvernement dans son histoire. Abdi Omar a gouverné le kilil5 avec des notions tribales. Cette politique a créé une division au sein de la population; elle a conduit la région dans la corruption et une mauvaise gouvernance.

iley

 

 

 

Les analystes politiques de la région se demandent combien du temps les officiers basés à Harar vont soutenir Abdi Omar? En tout cas, la situation est très difficile pour Abdi Omar et la région est déstabilisée par sa politique. Les pays voisins de l’Éthiopie: Djibouti et Somalie sont mécontents de la frontière qu’ils partagent avec L’Éthiopie.

Est-il possible de proposer une alternative à la situation actuelle? Est-il possible de faire une offre politique à la population kilil5? Ma réponse est oui.

À mon avis, la population de kilil5 mérite mieux qu’Abdi Omar.
La région besoin d’un bon leader qui peut offrir une bonne gouvernance et une politique inclusive. Lorsqu’on analyse la capacité du président Abdi, Omar, ce dernier n’a pas la capacité à diriger une population de 7 millions. Il est devenu populaire sous la torture qu’il a infligée aux civiles.

Ce n’est pas un homme politique qui a la capacité de faire une analyse dans une région dynamique ; il n’a pas, aussi, le leadership pour unifier la région de la somalie de l’Éthiopie.

La population de cette région attende la réaction future de Gouvernement fédéral de l’Éthiopie. Combien de temps cette population sera dans cette situation? Le Premier Ministre de l’Éthiopie doit se rendre compte de la situation actuelle est inacceptable, la population de cette région sont en désaccord les actions anti-démocratiques et la corruption généralisée de M. Omar Abdi. Je dis encore: «Votre Excellence, la population de kilil5 mérite mieux que Abdi Omar ».

La démocratie n’est pas un vain mot elle a un contenu Et, ce contenu a des repères universels que nous pouvons toujours choyer à la sauce éthiopienne.

Mohamed A./